Principes et finalités

Image
Secondaire2

A travers le TRAPE, l’élève procède à l’exploration d’une question de recherche qu’il pose lui-même. Il s’agit pour l’élève de découvrir le contenu même de la question, sa portée, sa complexité et ses prolongements et de fournir des éléments de réponse relatifs à la question posée. Le TRAPE est une recherche dite « pré-scientifique » (vorwissenschaftliche Arbeit) : il n’est ni une recherche scientifique à caractère universitaire, ni un « mémoire », ni un rapport (de stage) au sens classique. Dans certaines sections, un stage en milieu professionnel est organisé permettant à l’élève de construire, d’affiner et/ou d’orienter la question de recherche et la réflexion.

Au travers du TRAPE, l’élève se met en recherche en vue :

  • de l’acquisition de savoirs et de connaissances,
  • de l’appropriation et de la mise en œuvre de méthodes et stratégies de travail et d’organisation efficaces,
  • du développement de compétences (transversales) 
  • de l’appropriation et de la mise en œuvre de méthodes et stratégies de travail et d’organisation efficaces,
    • concernant la réalisation d’un travail d’une certaine envergure conceptuelle, réflexive et de longue durée, … ;
    • en vue des études supérieures (« Studierfähigkeit »).

Le TRAPE comprend

  • une production écrite,
  • une production synthèse,
  • une présentation orale sous forme de soutenance,
  • la constitution d’un dossier témoignant du processus d’élaboration du « travail ».

Mise en oeuvre : modalités

Image
secondaire4

Le TRAPE est organisé en classe de 2e de différentes sections de l’ESG. En principe, il est accompli en « binôme ».

En vue de la réalisation du TRAPE, un dispositif d’accompagnement des élèves est mis en place par les lycées concernés. Ce dispositif comprend :

  • des documents de soutien mis à la disposition des enseignants et des élèves : vadémécum, document en vue de l’élaboration d’une question de recherche, fiches d’évaluation, échéancier… ;
  • l’accompagnement des élèves par des enseignants-accompagnateurs comme garant du processus d’élaboration du TRAPE ;
  • des plages horaires pour le suivi des travaux ;
  • des moments d’échange obligatoires (et facultatifs) entre l’enseignant et l’élève, l’initiative des rendez-vous d’échange appartenant aux élèves ;
  • l’élaboration d’un dossier qui documente l’évolution du TRAPE.

Des échéances à respecter

Image
Secondaire3
  • Remise de la question de recherche définitive (opérationnelle)
  • Remise de la production écrite : version provisoire, version définitive
  • Date de la soutenance et présentation du dossier

Évaluation

Image
Secondaire1
  • Évaluation formative en continu (accompagnement)
  • Évaluation certificative : une note sur 60 points en fin de parcours (3e trimestre)